1. Accueil

  2. La déclaration de revenus : édition 2021

ActualitésImpôts23 Avril 2021

La déclaration de revenus : édition 2021

La déclaration de revenus : édition 2021

Ah la déclaration de revenus… moment redouté par de nombreux Français.  Que cela soit la première fois ou la trentième, l’heure est venue. À l’image de l’année que nous sommes en train de vivre, l’édition 2021 de la déclaration a son lot de changements. Mais, un point reste immuable : elle reste obligatoire. 

Voilà pourquoi, nous vous avons concocté cette newsletter afin que vous ne vous perdiez pas dans les méandres de ce rendez-vous annuel. Il faut dire que l’art de remplir parfaitement sa déclaration de revenus n’est pas chose aisée. Que celui qui n’a jamais fait d’erreur jette la première pierre !

Donc forcément pour éviter les oublis, des dizaines de questions se bousculent. Quand déclarer ? Où déclarer ? Comment déclarer ? Quelles sont les nouveautés de cette édition ?  Alors pour tout savoir sur la déclaration de revenus en 2021, c’est par ici !

Déclaration de revenus : le petit guide pour ne pas se perdre

Quand et où déclarer ?

En 2020, les dates limites de la déclaration de revenus ont été repoussées à cause du Covid-19. Cette année, les pendules ont été remises à l’heure. Le calendrier s’accorde de nouveau avec les années précédentes. Le service de déclaration 2021 est donc ouvert depuis le jeudi 8 avril 2021. Comme toujours, la date limite de dépôt de votre déclaration dépend du département où vous vivez :

  • Le 25 mai 2021 à minuit pour les départements 1 à 19,
  • Le 1er juin 2021 à minuit pour les départements 20 à 49 (y compris la Corse),
  • Le 8 juin 2021 à minuit pour les départements 50 à 976.

Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez vous rendre sur le site impots.gouv.fr dans votre espace personnel.  Vous pouvez également télécharger l’application impots.gouv disponible gratuitement sur Android et iOS pour réaliser cette démarche depuis votre smartphone.

La déclaration automatique 

La déclaration automatique ou tacite est une grande nouveauté de l’année 2020. Elle permet à quelques millions de contribuables d’éviter de faire sa déclaration en ligne ou de remplir sur papier le Cerfa n° 2042… Si vous êtes éligible vous n’aurez pas besoin d’effectuer votre déclaration. En effet, l’absence de démarche de votre part vaudra validation. Mais soyez vigilant : vérifiez toujours que les informations préremplies soient correctes.

Bon à savoir : le champ de cette déclaration automatique a été élargi aux ménages qui ont déclaré à l’administration une naissance, une adoption, le retour d’un enfant majeur ou la perception d’une pension alimentaire.

Plusieurs conditions cumulatives sont requises pour pouvoir prétendre à la déclaration tacite de revenus en 2021 :

  • Il faut avoir été imposé l’année précédente sur des catégories de revenus connues de l’administration fiscale, qu’elle pourra donc préremplir : salaires, pensions de retraite, indemnités de chômage et revenus de capitaux mobiliers. À l’inverse, les revenus fonciers ou les revenus de travailleurs indépendants sont inconnus de l’administration fiscale, il faudra donc les remplir de vous-même.
  • Il ne faut pas avoir déclaré certains changements en 2020 : seuls les naissances, adoptions, recueil d’un enfant majeur et perception de pensions alimentaires sont connus de l’administration fiscale.

La déclaration tacite profite ainsi principalement aux salariés et aux retraités qui n’ont pas connu de changement notable de situation au cours de l’année précédente. Vous trouverez alors votre déclaration préremplie avec les montants qui correspondent à ce qui a déjà été prélevé au cours de l’année par les organismes sociaux ou les employeurs.

À ne pas oublier 

La déclaration de revenus reste obligatoire ! Et ce, malgré la mise en place du prélèvement à la source. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons : 

  • Faire un bilan de vos charges et de vos revenus,
  • Prendre en compte l’adaptation du taux de prélèvement à la source,
  • Liquider le montant d’impôt dû au titre de l’année précédente.

De plus, il est toujours utile de vérifier que les informations connues de l’administration fiscale soient bel et bien correctes, et de modifier le montant en cas d’erreur pour régulariser votre impôt.

Quels risques en cas d’oubli ?

En cas d’erreur dans sa déclaration d’impôts, le contribuable peut la corriger en ligne autant de fois qu’il le souhaite, y compris après sa signature jusqu’à la date limite de dépôt qui varie selon le département de résidence.

Plusieurs cas de figure sont envisageable si vous souhaitez corriger votre déclaration de revenus :

  • Avant la date limite de dépôt, vos modifications seront prises en compte pour la modulation du taux communiqué aux organismes collecteurs dès septembre.
  • Après la date limite de dépôt, mais avant réception de votre avis d’impôt (estimée aux alentours de fin août), la rectification entraînera un nouvel avis d’impôt, et le taux ne sera mis à jour qu’après traitement de cette déclaration rectificative.
  • Enfin, le contribuable aura la possibilité de corriger sa déclaration après réception de son avis d’impôt via le service « Corriger ma déclaration ligne » dans l’espace particulier, dès l’ouverture du service et jusqu’à mi-décembre.
Attention : 

Il est primordial de déposer une déclaration, même erronée, avant la date limite de dépôt. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une majoration de : 

  • 10 % en cas de déclaration spontanée et en l’absence de mise en demeure, 
  • 20 % en cas de dépôt tardif de déclaration dans les 30 jours suivant la mise en demeure, 
  • 40 % lorsque la déclaration n’a pas été déposée dans les 30 jours suivant la réception d’une mise en demeure,
  • 80 % si l’administration découvre que le contribuable exerce une activité occulte (travail non déclaré ou activité illicite) sans qu’il soit besoin d’adresser de mise en demeure.

Déclarer ses revenus en ligne 

Étape par étape

Pour effectuer votre déclaration de revenus en ligne, c’est simple :

  • Rendez-vous sur le service de télédéclaration sur le site impots.gouv.fr ou sur l’application mobile.
  • Connectez-vous à votre espace personnel avec vos identifiants.
  • Vous êtes éligible à la déclaration automatique : vérifiez si les informations préremplies par l’administration fiscale sont exactes. Si ce n’est pas le cas, modifiez-les.
  • À l’inverse, si vous n’êtes pas éligible à la déclaration automatique, renseignez tous les champs demandés.
  • Enfin, renseignez les autres revenus, charges et réductions ou crédits d’impôts auxquels vous êtes éligible. 
  • Validez et signez la déclaration.

Voilà ! Votre déclaration de revenus est finalisée, vous recevrez votre avis d’impôt au début du mois d’août. Il reprendra toutes les informations présentes dans votre déclaration. Il vous indiquera également s’il vous reste un solde d’impôt à payer ou si, au contraire, vous bénéficier d’un versement de l’administration fiscale en cas de trop-perçu.

Bon à savoir : vous avez la possibilité de revenir sur votre déclaration pour la modifier, même après l’avoir finalisée, pour ajouter de nouveaux revenus ou informer l’administration fiscale d’un changement de situation. 

Déclaration de revenus : il faut un début à tout 

Ca y est, vous êtes adulte. Certes, la déclaration de revenus est une sorte de rite de passage, mais pas de panique ! Faire sa première déclaration n’est pas si compliqué. Comment savoir si vous êtes concernés par la déclaration de revenus ? Les primo-déclarants sont les Français qui :

  • ont 18 ans ou plus,
  • étaient rattachés au foyer fiscal de leurs parents l’année dernière, mais plus cette année,
  • ont travaillé en 2020.

Si vous êtes dans ce cas de figure, vous avez certainement reçu un courrier d’information de la part de l’administration fiscale. Dans ce courrier, un identifiant de connexion vous a été communiqué : votre numéro fiscal, votre numéro de télédéclarant en ligne et un flashcode qui vous permet de vous connecter à votre espace personnel depuis votre smartphone.

Grâce à ces identifiants, vous pourrez activer votre espace personnel en ligne sur le site impots.gouv.fr. On vous demandera ensuite de créer un mot de passe. Un dernier clic sur le lien que vous recevrez par email, et vous voici face à votre déclaration de revenus préremplie ! Logiquement, votre revenu fiscal de référence (RFR) est de 0.

Il vous suffira ensuite de signer électroniquement votre déclaration pour qu’elle soit validée. Voilà, c’est fait ! Vous avez effectué votre première déclaration de revenus ! Félicitations !

Et la déclaration papier ?  

La déclaration en ligne est désormais obligatoire pour l’ensemble des Français. En effet, la déclaration papier est réservée aux contribuables se trouvant dans les situations suivantes :

  • Vivre en zone blanche,
  • Ne pas disposer d’un accès à internet dans sa résidence principale,
  • Ne pas savoir se servir d’internet même si on en a l’accès,
  • Effectuer sa première déclaration de revenus sans avoir préalablement reçu ses identifiants de la part de l’administration fiscale.

Il se peut que vous n’ayez pas encore reçu vos identifiants de connexion avant la fin de la période de déclaration de revenus. Dans ce cas-là, vous pouvez vous tourner vers la déclaration papier. 

Autrement, vous avez également la possibilité de déclarer en ligne en suivant la démarche suivante. Rendez-vous sur le site impots.gouv.fr, puis dans les rubrique : « Contact », « Particulier », « Accès à votre espace particulier », « Je n’ai pas de numéro fiscal » et enfin « Accès au formulaire ».

Une fois toutes ces étapes effectuées dans l’ordre, vous recevrez un numéro fiscal attributif.

Bon à savoir : Les contribuables qui choisissent sans raison valable d’envoyer des déclarations papier s’exposent à une amende forfaitaire de 15 €.

Déclaration de revenus : les nouveautés de l’année 2021

Déclaration de revenus

Côté heures supplémentaires, elles sont habituellement exonérées d’impôt sur le revenu dans la limite de 5 000 euros par an. Ce plafond passe à 7 500 € pour les travailleurs qui ont effectué des heures supplémentaires entre le 16 mars et le 10 juillet 2020.

Par ailleurs, les allocations versées par l’employeur au titre des frais de télétravail sont déductibles du revenu imposable dans la limite de 550 € par an. De même, les frais de télétravail qui n’ont pas été remboursés par l’employeur peuvent être comptabilisés dans les frais réels déductibles des salariés à hauteur de 550 € ou de leur montant exact si ce dernier est plus favorable.

Bon à savoir : un chatbot permettra de répondre aux questions des utilisateurs à l’aide d’une bibliothèque de questions réponses.

Dons

Le plafond de dons au profit d’associations Loi Coluche (fourniture de repas, personnes en difficulté, lutte contre les violences conjugales), ouvrant droit à une réduction d’impôts de 75 %, a été relevé en 2020 de 750 € à 1 000 € (au-delà de ce montant, la réduction d’impôts est de 66 % dans la limite de 20 % du revenu imposable). Ce dispositif exceptionnel a été reconduit pour les dons réalisés en 2021 (pour la future déclaration de revenus 2022).

Les dons consentis entre le 15 juillet 2020 et le 30 juin 2021 au profit d’un enfant, petit-enfant ou encore d’un arrière-petit-enfant, ou à défaut aux neveux ou nièces, sont exonérés de droits de donation. À condition que les sommes données soient affectées dans les trois mois à la souscription au capital d’une petite entreprise européenne, à la construction de la résidence principale du donataire ou encore à des travaux de rénovation énergétique.

Tacotax est là pour vous aider

Depuis sa création, Tacotax s’engage à aider les contribuables à mieux gérer leurs finances personnelles. L’assistance à la déclaration de revenus en fait partie ! Pour s’assurer de ne pas passer à côté d’avantages fiscaux auxquels vous êtes éligible, pour mieux comprendre le fonctionnement de l’impôt sur le revenu en France et pour en finir avec les longues soirées de décryptage du formulaire Cerfa 2042, nous mettons à votre disposition notre outil d’aide à la déclaration d’impôts 2021 !

Retrouvez du contenu actionnable facilement pour répondre à toutes vos questions : textes courts, tutoriels, vidéos, simulateurs, guides à télécharger, mais aussi une proposition d’appel à un expert.

Une question sur un crédit d’impôt particulier ? Notre hotline est disponible du lundi au vendredi ! Vous hésitez à déclarer vos cryptomonnaies ? Vous obtiendrez notre aide pour chacune des situations.