1. Blog

  2. Cookies et trêve hivernale : les changements du 1er avril 

Non classé1 Avril 2021

Cookies et trêve hivernale : les changements du 1er avril 

Cookies et trêves hivernal : les changements du 1er avril

En ce matin du 1er avril, la France n’a pas le cœur à la fête. Mais, comme tous les 1er de chaque mois voici notre petit récapitulatif des changements qui vous attendent. Baisse du prix du gaz, prolongation de certaines mesures prises durant la crise sanitaire. Suivez le guide !

Bonne nouvelle pour les consommateurs de gaz

Après des mois de hausse, les prix du gaz vont enfin diminuer de 4,1%. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé que la baisse sera de :

  • 1,2 % pour le gaz de cuisson,
  • 2,5 % en cas de double usage (cuisson et eau chaude) 
  • 4,3 % pour le chauffage

Comment expliquer une telle chute des prix ?  Par « une moindre demande en gaz naturelle liée à la remontée des températures », « et par une baisse des prix du gaz naturel liquéfié en Asie et en Europe ».

La trêve hivernale joue les prolongations

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la trêve hivernale des expulsions locatives est prolongée de deux mois. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon a indiqué qu’elle « prendra fin le 1er juin au lieu du 1er avril », en raison de la crise due à l’épidémie de Covid-19. De plus, elle précise que « cette décision de prolonger entraîne aussi une trêve sur les coupures d’énergie suite à des factures de chauffage impayées ». 

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la trêve hivernale est prolongée. Le gouvernement avait déjà pris la décision de le faire l’année dernière.

Plus de coup de pouce vélo au 1er avril

Alors qu’une mesure se prolonge, une autre se termine. C’est le cas du coup de pouce vélo. Cette aide de 50 euros permettait aux amoureux du deux roues de faire réparer leur vélo par des professionnels agréés. Elle avait déjà été prolongée de trois mois. En effet, elle devait initialement prendre fin au 31 décembre 2020.

1er avril : les entreprises de publicité se mettent au régime

Fini les cookies ! Dès aujourd’hui, la CNIL sanctionne les éditeurs qui pistent les internautes sans leur feu vert. En clair, le régulateur veut que le consentement soit explicite et que le bouton « Refuser tout » soit affiché avec le même habillage graphique que « Tout accepter ». 

Cette possibilité est encore souvent cachée dans de multiples sous-menus pour décourager l’utilisateur de le faire. Pire, cette option est parfois tout simplement indisponible. 

La CNIL avait laissé six mois aux éditeurs de sites et d’applications mobiles pour s’adapter.

Pour rappel, les publicitaires dépendent beaucoup de ces cookies pour maximiser les conversions en actes d’achat en présentant « la bonne annonce à la bonne personne au bon moment ». Depuis 2017, Apple a déjà largement épuré Safari des cookies publicitaires.  Google a annoncé qu’il ferait de même d’ici 2022 dans Chrome.

Parcoursup : dernier délai

Tic Toc… Les lycéens de Terminale et les étudiants en réorientation n’ont plus que quelques jours pour finaliser leur dossier sur Parcoursup. La date butoir : le 8 avril. Ils avaient jusqu’au 11 mars pour formuler leurs vœux. Les éléments demandés par les formations doivent être joints et chaque vœu doit faire l’objet d’une confirmation.