1. Blog

  2. Réouverture des bars, cafés et restaurants : quel est le programme ?

Actualités25 Mars 2021

Réouverture des bars, cafés et restaurants : quel est le programme ?

réouverture bars cafés restaurants

Cela fait de longs mois que l’on n’a pas eu la possibilité de profiter de longues soirées passées en terrasse ou de bons repas attablés au restaurant… Entre le reconfinement de cet automne et le « confinement extérieur » qui se déroule actuellement dans une partie de la France, impossible pour l’instant de fixer avec précision la date de réouverture des restaurants, cafés et bars. Mais, bonne nouvelle ! L’exécutif a déjà commencé à plancher sur un plan de réouverture en trois étapes. Quel est-il ?

Première phase : restaurants d’hôtels

La première étape du plan de réouverture exposé par Jean Castex concerne les restaurants d’hôtels. Les clients auront à nouveau l’autorisation de prendre le petit déjeuner dans la salle de restauration. Les professionnels du secteur hôtelier ont par ailleurs demandé l’autorisation de servir les clients à l’heure du déjeuner ainsi qu’au dîner, mais le gouvernement n’a pour l’instant pas jugé nécessaire de répondre favorablement à cette requête.

→ Lire également : Emploi : quelles informations retenir du sommet social ?

Deuxième phase : réouverture des terrasses

Si les professionnels ont demandé à ce que les terrasses de restaurants et cafés ouvrent dès la première phase, l’accès à celles-ci n’est prévu que pour la deuxième étape du plan. Les salles d’intérieur pourront elles aussi ouvrir. En revanche, elles se verront imposer une jauge : la capacité d’accueil sera en effet limitée à 50 %. Les restaurants d’hôtel seront également concernés par cette réglementation qui leur permettra de servir leur clientèle au déjeuner et au dîner.

→ Lire également : Quels changements pour le 1er mars 2021 ?

Troisième phase : retour à la « normale »

Après ces deux premières étapes, place à la troisième phase : elle correspondra à une ouverture totale des établissements, sans consigne de jauge à respecter mais toujours en respectant les mesures sanitaires, bien évidemment. C’est alors le protocole renforcé appliqué au mois d’octobre qui sera la norme.

Les cafés et restaurants auront ainsi l’obligation de prendre les coordonnées de leur clientèle ainsi de faciliter le traçage de ces derniers en cas d’infection au Covid-19. Cette modalité prendra la forme d’un QR code que les clients devront flasher avant de rentrer dans l’enseigne. Cette alternative au cahier de rappel instauré en octobre leur permettra d’entrer leurs coordonnées en quelques clics. Un cahier de rappel sera tout de même proposé aux clients afin de ne pas pénaliser ceux ne possédant pas de smartphone.

Le Premier ministre a par ailleurs précisé aux professionnels qu’ils continueraient à bénéficier des aides de l’État au cours de cette période transitoire. Retirer les aides aux professionnels dans les conditions est en effet inenvisageable, car beaucoup d’entre eux risquent la fermeture définitive s’ils ne peuvent s’appuyer sur le soutien de l’exécutif.

→ Lire également : Quand l’épargne des Français doit booster la reprise économique

Quid des discothèques ?

Si la réouverture des bars, cafés et restaurants est une bonne nouvelle pour le secteur de la restauration et le reste de la population, d’autres professionnels n’ont pas encore la chance de pouvoir lever le rideau.

Fermées depuis le premier confinement, les discothèques n’ont pour l’instant eu aucune possibilité d’ouvrir de manière totale ou partielle. D’après Alain Griset, un « plan discothèques » est actuellement en préparation et devrait être présenté dès la fin du mois de mars pour permettre aux 1 600 discothèques du territoire d’y voir plus clair sur la suite des événements et éventuellement envisager une réouverture courant 2021.