1. Accueil

  2. Printemps du cinéma : focus sur les SOFICA

Optimisation fiscale29 Mars 2021

Printemps du cinéma : focus sur les SOFICA

sofica 2021

Le printemps est là et nous permet d’espérer un retour à la normale rapide en ces temps de pandémie. Pour les fans du grand écran, c’est aussi le printemps du cinéma, l’occasion de se payer une toile à moindre coût et de s’ouvrir à des œuvres qu’on ne consommerait pas forcément habituellement. Grand perdant de la crise sanitaire, le secteur de la culture peut compter sur certains dispositifs mis en place par l’État. Parmi eux, les SOFICA. Tour d’horizon.

L’avantage fiscal des SOFICA reconduit

La loi de finances pour 2021 a apporté son lot de nouveautés en matière de défiscalisation avec, entre autres, la prorogation de la loi Pinel qui prendra fin en 2024. Mais c’est également l’occasion pour les SOFICA de continuer à fonctionner, et ce jusqu’en 2023.

Les Sociétés de Financement de l’Industrie Cinématographique (SOFICA) sont des fonds collectifs visant à financer des films, des documentaires, des films d’animation ou encore des séries en France et à soutenir leur exportation à hors Hexagone.

Pour les nombreux contribuables qui connaissent déjà ces dispositifs, l’intérêt n’est pas tant de bénéficier d’un rendement, au même titre qu’un placement financier classique. Ce qui est avantageux ici, c’est la réduction d’impôt allant jusqu’à 48 % du montant versé à une SOFICA en cours d’année.

Cette niche fiscale étant plafonnée à 18 000 € et à 25 % du revenu net global, il est évident qu’on ne pourra pas y consacrer toute son épargne. Mais un contribuable pourra tout de même bénéficier d’une réduction d’impôt de 8 640 € maximum par an.

Cet avantage fiscal prend en réalité plusieurs formes selon la société dans laquelle vous investissez. Ainsi, vous pouvez bénéficier de :

  • 30 % de réduction d’impôt pour un investissement dans une SOFICA classique,
  • 36 % de réduction d’impôt pour un investissement dans une SOFICA s’engageant à placer 10 % de ses fonds minimum dans des sociétés de production (avant l’année N +1 de la souscription),
  • 48 % de réduction d’impôt pour un investissement dans une SOFICA s’engageant à placer 10 % de ses fonds dans le développement de fictions, documentaires, films d’animation et séries, ou à l’acquisition de droits sur les recettes d’exploitation d’œuvres cinématographiques à l’étranger.

Ainsi, toute souscription à des parts de SOFICA vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt conséquente, et ce jusqu’au 31 décembre 2023. Les contribuables souhaitant investir dans ces sociétés doivent cependant conserver les titres de cette dernière pendant 5 ans minimum pour jouir de l’avantage fiscal. Autrement, en cas de vente de titre avant ce délai, il faudra rembourser la réduction accordée entre temps.

Attention ! Tout investissement présente un risque de perte de capital, et les SOFICA ne dérogent pas à la règle. Il faudra donc se montrer prudent quant au choix de la société investie.

⇒ Lire aussi : Brexit : quel impact pour votre PEA ?

Les SOFICA de l’année 2021

Chaque année, le centre national du cinéma rend publiques les SOFICA agrées, c’est-à-dire les sociétés dans lesquelles les contribuables pourront investir. Une enveloppe globale de 63 millions d’euros est ainsi répartie entre les onze SOFICA agrées par le CNC. Toutefois, on ne peut pas investir quand on veut dans ces sociétés : la période de collecte intervient généralement en fin d’année.

Ainsi, si vous avez investi en SOFICA en 2020, vous bénéficierez de l’avantage fiscal en 2021. Pour investir en SOFICA cette année, il faudra patienter jusqu’à l’ouverture de la saison d’investissement, en septembre 2021.

Dans quelles SOFICA peut-on investir cette année ? Retrouvez les informations principales sur ces sociétés :

SOFICA Capital disponible Prix minimum (nb de parts)
Cineaxe 3 3 M € 5 000 € (x5)
Cinecap 5 4 M € 5 000 € (x5)
Cinemage 16 10 M € 5 000 € (x5)
Cineventure 7 3,85 M € 5 000 € (x50)
Cofimage 33 5,4 M € 5 000 € (x50)
Cofinova 18 7 M € 5 000 € (x5)
Indefilms 10 6,7 M € 5 000 € (x50)
La Banque Postale Image 15 4,5 M € 5 000 € (x50)
Palatine Etoile 19 4,5 M € 5 000 € (x50)
SG Image 4 M € 5 000 € (x50)
Sofitvcine 9 10 M € 5 000 € (x50)

⇒ Lire aussi : Crédit d’impôt immédiat : l’expérimentation du gouvernement