1. Accueil

  2. Discours de Jean Castex : que retenir des annonces du Premier ministre ?

Actualités8 Janvier 2021

Discours de Jean Castex : que retenir des annonces du Premier ministre ?

discours jean castex

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se sont exprimés hier à 18 heures dans le but de faire le point sur les nouvelles mesures du gouvernement face à l’épidémie de Covid-19. Prolongement du couvre-feu, report de l’ouverture des lieux culturels et des restaurants, défense de la stratégie vaccinale : retrouvez tout ce qu’il y a à savoir sur les nouvelles annonces du gouvernement.

Les nouvelles n’ont pas été bonnes. Alors que la seconde vague de l’épidémie de Covid-19 est toujours bien présente, l’exécutif défend plus que jamais la stratégie de vaccination du gouvernement qui apparaît comme « la principale source d’espoir pour sortir de la crise » selon Jean Castex. Que retenir des annonces du Premier ministre ? On fait le point.

Prolongement du couvre-feu jusqu’au 20 janvier

Si vous vous attendiez à un assouplissement des mesures, vous risquez d’être déçu… Le couvre-feu à 20 heures, effectif depuis plusieurs semaines déjà dans la majorité des départements, a été prolongé jusqu’au 20 janvier prochain. Quant aux 15 départements concernés par le couvre-feu fixé à 18 heures, leur liste devrait s’allonger puisqu’une décision sera prise le vendredi 8 janvier, après concertation avec les préfets. Les départements concernés sont les suivants :

  • Haut-Rhin,
  • Bas-Rhin,
  • Côte-d’Or,
  • Yonne,
  • Cher,
  • Allier,
  • Haute-Savoie,
  • Alpes-de-Haute-Provence,
  • Vaucluse,
  • Bouches-du-Rhône.

De nouvelles mesures nationales ne sont pas à exclure selon le Premier ministre.

⇒ Lire aussi : L’année du changement : les nouveautés de 2021

Les établissements qui doivent rester fermés jusqu’à la fin du mois

Le secteur de la culture et celui de la restauration doivent une nouvelle fois accuser le coup. En effet, tous les établissements, équipements et activités aujourd’hui fermées le resteront jusqu’à la fin du mois de janvier au minimum. Cela concerne donc les cinémas, les théâtres, les musées, les salles de spectacle ou encore les salles de sport. Pour ce qui est des stations de ski, même son de cloche avec les remontées mécaniques qui restent fermées.

Ces établissements culturels et sportifs feront l’objet d’un nouveau point, une clause de revoyure, qui prendra place le 20 janvier prochain. Quid d’une réouverture au début du mois de février ? Les professionnels du secteur et la situation épidémique en France décideront de ça.

Les restaurants et les bars doivent patienter jusqu’à mi-février

« La perspective d’une réouverture en janvier n’est pas réaliste et reportée à minima jusqu’à mi-février« . Tels sont les mots de Jean Castex. Cela signifie que les restaurateurs devront patienter plus longtemps que les professionnels du secteur de la culture pour reprendre leurs activités. Reste à savoir si une réouverture mi-février est utopique ou réellement envisageable.

Les aides aux secteurs concernés par ces fermetures demeurent les mêmes : activité partielle, prêts garantis, fonds de solidarité rénové et autres aides sectorielles sont ainsi maintenus.

Arrêt de travail immédiat pour les personnes symptomatiques

Le Premier ministre a également indiqué que les arrêts de travail liés au Covid-19 sont simplifiés à partir du 10 janvier  : en cas de symptômes ou en situation de cas contact, une inscription sur le site de l’Assurance-maladie suffira pour se voir délivrer un arrêt de travail immédiat, lequel sera indemnisé et sans aucun jour de carence.

De plus, l’Assurance-maladie assure qu’elle procédera à un suivi prenant la forme d’appels téléphoniques à raison de 2 ou 3 fois par semaine. Enfin, les personnes positives au Covid-19 pourront bénéficier d’une visite à domicile d’un infirmier.

Les plus de 75 ans pourront se faire vacciner dès le 18 janvier

À compter du lundi 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans auront la possibilité de se faire vacciner dans des centres de vaccination disponibles sur l’ensemble du territoire. Un numéro de téléphone sera communiqué pour faciliter les prises de rendez-vous, qu’il sera également possible d’effectuer en se rendant sur le site internet sante.fr.

La vaccination s’ouvre également aux personnes en situation de handicap hébergées dans des établissements spécialisés. De leur côté, les personnes considérées comme les « moins fragiles » auront des démarches allégées.

600 centres de vaccination devraient être disponibles en France d’ici la fin du mois de janvier selon les prévisions de Jean Castex.

De nouvelles souches du virus qui se répandent

Le Covid-19 ne semble pas prêt à lâcher prise. Alors que la deuxième vague épidémique ne cesse de remplir la feuille d’admission en réanimation quotidienne, deux variants inquiétants se déclarent dans l’Hexagone. Un cluster à Rennes et un autre à Bagneux en Hauts-de-Seine prouvent que le variant britannique du Covid-19 se trouve d’ores et déjà sur le territoire français. L’autre variant, sud-africain, a été détecté chez trois personnes.

Le gouvernement s’est déjà prononcé sur la frontière franco-anglaise qui reste donc fermée pour le moment, dans le but de ralentir la circulation de ce « nouveau virus ».

Pour conclure, le Premier ministre rappelle que de nouvelles mesures pourraient voir le jour dans le cas d’une accélération du virus. Les jours qui viennent devraient être décisifs.