1. Accueil

  2. Covid : quel calendrier de vaccination en France ?

Actualités29 Décembre 2020

Covid : quel calendrier de vaccination en France ?

covid calendrier vaccination france

La campagne vaccinale anti-covid a débuté le 27 décembre en France. Le gouvernement a récemment dévoilé sa stratégie de vaccination. Le but à long terme ? Vacciner autant de personnes que possible afin d’atteindre l’immunité collective, et donc stopper la propagation de la Covid-19 sur le territoire français. Pour ce faire, l’exécutif a défini 3 phases de vaccination.

Fin décembre à février : vaccinations en EHPAD

Les premières vaccinations ont eu lieu dimanche 27 décembre, une date choisie en accord avec d’autres pays européens tels que l’Espagne, l’Italie, la Roumanie, la Grèce et l’Autriche. La Slovaquie, l’Allemagne et la Hongrie ont ouvert la marche samedi.

En France, les personnes ciblées par cette première phase de vaccination sont les personnes âgées vivant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et dans les unités de soins de longue durée (USLD). Les professionnels à la santé fragile exerçant dans ces établissements d’accueil de personnes âgées seront également vaccinés de décembre à février.

Au total, un million de Français auront la possibilité de se faire vacciner au cours de cette première étape de la campagne vaccinale.

→ Lire également : Covid : quelles seront les étapes du déconfinement ?

Fin février à fin mars : priorité aux personnes à risques

La deuxième étape du calendrier de vaccination contre le coronavirus durera de février à mars 2021. Comme l’a précisé Jean Castex en présentant la stratégie vaccinale du pays à l’Assemblée nationale, l’objectif est de faire vacciner 14 millions de Français « selon les rythmes de livraison » des doses de vaccin.

Durant cette phase, l’objectif est de protéger les personnes à risques, c’est-à-dire les personnes âgées et les Français présentant une pathologie chronique les rendant vulnérables en cas d’infection. L’ordre de priorité est le suivant :

  • les personnes âgées de plus de 75 ans ;
  • les personnes de 65 à 74 ans ;
  • les personnes âgées de plus de 50 ans.

Les prochains sur la liste sont les professionnels de santé de 50 ans ou plus ainsi que ceux présentant une ou plusieurs facteur(s) aggravant(s), qu’on désigne aussi sous le nom de comorbidité.

→ Lire également : Prendre soin de votre argent pendant la crise

Fin du printemps : dernière phase ouverte à tous

Une fois toutes les personnes à risque vaccinées contre la Covid-19, la vaccination sera ouverte aux autres tranches de la vaccination. Les personnes volontaires pourront se faire vacciner dès la fin du printemps. Aucune date précise n’a été communiquée à l’heure actuelle, puisque le début de cette dernière phase dépend du bon déroulement des deux étapes précédentes. Seules les personnes majeures pourront se faire vacciner contre la Covid-19 : le vaccin n’est en effet pas accessible aux mineurs.

Avant de procéder à la vaccination, une consultation médicale devra avoir lieu afin que le médecin prenne connaissance de l’état de santé du patient et s’assure qu’aucune contre-indication ne vienne à l’encontre de l’injection du vaccin. C’est également lors de cette consultation que le patient donnera son consentement pour se faire vacciner après avoir été informé du déroulement de la vaccination et des éventuels effets secondaires.

La vaccination sera gratuite pour tous et s’effectuera en deux injections qui devront être espacées de 21 jours. Elle sera faite par un médecin ou par un infirmier supervisé par un médecin.