1. Blog

  2. Covid : quelles seront les étapes du déconfinement ?

Actualités26 Novembre 2020

Covid : quelles seront les étapes du déconfinement ?

covid étapes déconfinement

Mardi soir, Emmanuel Macron s’est exprimé au cours d’une allocution officielle durant laquelle bon nombre d’annonces ont été faites. Alors que la France vient de passer la barre des 50 000 morts, le Président de la République l’affirme : le pic de cette deuxième vague de coronavirus est bel et bien passé. Si ce chiffre est tragiquement élevé, les indicateurs sont toutefois encourageants : nous sommes actuellement à 4 300 patients en réanimation dans les hôpitaux contre plus de 4 900 le 16 novembre dernier. Il est donc temps de parler de l’après-confinement. En quoi consistera-t-il ? Quelles sont les dates clés à retenir ?

28 novembre : première étape de l’allègement

Déplacements : une petite victoire

Si les attestations de dérogation resteront obligatoires, tout comme le télétravail, le samedi 28 novembre sera néanmoins la date à partir de laquelle s’esquisseront les premiers signes de fin de confinement. Le changement s’opère tout d’abord avec un assouplissement des autorisations de déplacement pour motif d’activité sportive ou de promenade.

Dès samedi, il sera possible de quitter son domicile pour 3 heures au lieu de seulement une heure. Vous pourrez également vous aventurer à 20km de chez vous, contre 1km actuellement. Ce n’est pas encore une liberté totale, mais c’est un bon début ! Attention cependant : le temps des réunions entre amis ou en famille n’est pas encore venu. Macron en appelle encore à la prudence des Français, tout en lâchant un peu de lest sur les restrictions.

Réouvertures : quels changements à venir ?

Bonne nouvelle : les commerçants ont le droit de rouvrir leurs boutiques dès samedi ! Les services à domicile pourront aussi reprendre à partir de cette date. Le protocole sanitaire sera cependant renforcé afin d’assurer la limitation de la propagation du virus et ainsi ne pas annihiler les progrès faits durant ces dernières semaines. Librairies, disquaires et bibliothèques rouvriront également leurs portes. Toutes ces enseignes seront ouvertes jusqu’à 21 heures au plus tard.

Comme l’a précisé Jean Castex lors d’une conférence de presse le 26 novembre, une jauge sera mise en place dans tous les commerces, quelle que soit leur taille, pour limiter la proximité des clients. Cette jauge est portée à 8m² par clients.

Un système de comptage va également être imposé dans les commerces de plus de 400 m² afin de contrôler le nombre de personnes rassemblées dans un même espace. Enfin, l’exécutif va faciliter les dérogations délivrées aux commerçants pour ouvrir leurs boutiques le dimanche.

Les célébrations religieuses seront, quant à elles, à nouveau autorisées dans la limite de 30 personnes. Enfin, les enfants pourront exercer des activités extrascolaires, seulement en extérieur dans un premier temps. Les activités en salle seront permises lors du déconfinement.

15 décembre : levée du confinement envisagée

Déconfinement : qu’en sera-t-il des déplacements ?

Le déconfinement aura lieu le 15 décembre si le nombre de patients est compris entre 2 500 et 3 000, et si le nombre de contaminations par jour baisse à 5 000 par jour. Mardi, on comptait encore 9 155 nouveaux cas positifs en 24 heures.

Les déplacements sans attestation seront à nouveau autorisées sans limitation de distance. Il sera donc possible de voyager d’une région à l’autre sans contraintes. Le Président en appelle cependant à “[notre] sens des responsabilités” et recommande de limiter les sorties inutiles dans la mesure du possible. Un couvre-feu sera établi de 21 heures à 7 heures, comme celui instauré avant le reconfinement.

Quid de Noël et du Nouvel an ? Évidemment, ces fêtes de fin d’année ne seront pas ordinaires. Mais il sera possible de se rassembler en famille et entre amis pour célébrer la fin de 2020 ! Le couvre-feu sera d’ailleurs levé les 24 et 31 décembre, mais les grands rassemblements demeureront interdits.

De nouvelles réouvertures à prévoir

Les salles de cinéma, les salles de sport, les théâtres ainsi que les musées accueilleront les Français dès le 15 décembre. Comme pour les commerces, des règles sanitaires strictes vont être mises en place pour s’assurer que réouverture ne rime pas avec troisième vague de covid : port du masque, distanciation physique, distanciation physique par groupe de six et respect des gestes barrières seront de mise.

Pour les salles de spectacle, un système d’horodatage va être instauré. Il permettra d’organiser des séances de cinéma ou encore des représentations de théâtre en fin de journée. Une nouvelle réjouissante pour le monde de la culture, qui a particulièrement souffert de la crise sanitaire.

En revanche, tous les spectacles devront se terminer à 21 heures au plus tard, comme l’a précisé Roselyne Bachelot, ministre de la Culture. Les spectateurs pourront rentrer chez eux sans encombre malgré le couvre-feu, leur billet d’entrée servant de justificatif.

Ce qui restera fermé

Les parcs d’attraction, les parcs d’exposition et tout autre lieu dans lesquels de grands rassemblements sont susceptibles d’avoir lieu demeurent fermés. Idem pour les salles à louer, qui ne pourront accueillir aucun événement festif. En effet, les rassemblements restent prohibés jusqu’à nouvel ordre. Il n’y a encore aucune date communiquée quant à la réouverture de tous ces lieux. Des informations supplémentaires seront à venir lorsque la situation le permettra.

Les stations de sport d’hiver sont également fermées. Les conditions actuelles ne permettent pas d’envisager une réouverture pour les vacances de Noël. Cette dernière est prévue pour janvier prochain, “dans de bonnes conditions”. Néanmoins, Jean Castex appelle les Français qui le souhaitent à « profiter de l’air pur de nos montagnes ». Seul l’accès aux pistes reste fermé.

20 janvier : l’après période des fêtes

Poursuite du déconfinement ?

D’après Emmanuel Macron, ce n’est qu’à partir de mi-fin janvier qu’il sera possible de mesurer les effets de la période de fêtes, et surtout de l’assouplissement des mesures, sur la propagation du virus. C’est à partir de ce moment que “de nouvelles décisions” seront prises : si le nombre de nouvelles contaminations par jour reste sous la barre des 5 000 cas, le déconfinement passera à la vitesse supérieure. Parmi ces nouvelles décisions, les deux principales sont :

  • la réouverture des salles de sport ;
  • la réouverture des restaurants ;
  • la reprise des cours en présentiel à 100 % pour les lycéens. Cette mesure serait appliquée dans les universités deux semaines plus tard.

Que se passera-t-il en cas de rechute ?

Si le nombre de cas positifs est insatisfaisant et si les voyants sont à nouveau au rouge, une marche arrière sera nécessaire. Le gouvernement devra alors décider de mettre de déconfinement en pause, voire de revenir sur certains allègements adoptés au cours des semaines précédentes.