1. Blog

  2. Lʼavis dʼimposition 2020 en ligne arrive !

Actualités29 Juillet 2020

Lʼavis dʼimposition 2020 en ligne arrive !

avis d'imposition 2020

Dans une année fiscale au calendrier marqué par la crise sanitaire liée au coronavirus, les dates de la déclaration de revenus ont notamment été repoussées. Désormais, c’est au tour de l’avis d’imposition 2020 de faire parler de lui, puisqu’il est disponible en ligne dès aujourd’hui pour certains contribuables. Pourquoi l’avis d’impôt est-il important ? Comment l’avoir ?

L’avis d’imposition 2020 sur les revenus de 2019

Ce mercredi 29 juillet 2020, les contribuables imposables ont la possibilité de consulter leur avis d’imposition 2020 sur leur compte personnel en ligne sur impots.gouv.fr. Bercy annonce que la disponibilité de cet avis sera progressive, ce qui signifie que tous les Français ne la recevront pas obligatoirement le même jour. Du 29 juillet au 7 septembre, vous pourrez ainsi vous attendre à trouver votre avis d’impôt dans la rubrique « documents » de votre espace personnel en ligne : un email vous sera envoyé pour vous prévenir.

Selon votre choix, il vous est également possible de recevoir votre avis d’imposition par voie postale. Si c’est le cas, il faudra patienter d’ici le début du mois d’août, sur une période pouvant s’étendre jusqu’en septembre également. Il est prévu une livraison de l’avis papier entre le 29 juillet et le 7 septembre selon Bercy.

Prudence cependant ! Si vous avez effectué votre déclaration de revenus 2020 sur les revenus de 2019 en retard, ou si votre cas de figure est suffisamment complexe pour nécessiter un temps de traitement supérieur, votre avis d’impôt ne sera disponible en ligne qu’à partir du 25 septembre 2020, voire même en décembre de cette année.

Régularisation de l’impôt sur le revenu

Depuis le mardi 21 juillet, la DGFiP a entamé sa campagne de régularisation de l’impôt sur le revenu (IR). Son but ? Verser aux contribuables un trop-plein perçu potentiel. Êtes-vous concerné ?

Vous le saurez en jetant un oeil sur votre avis d’imposition : si vous avez payé plus que nécessaire via le prélèvement à la source au cours de l’année 2019, un virement automatique sera effectué sur votre compte bancaire. C’est notamment le cas pour les crédits et autres réductions d’impôts auxquels vous pouvez être éligible.

Autre cas de figure : vous n’avez pas réglé la totalité des sommes dues à l’administration fiscale ! Le cas échéant, la différence devra être payée :

  • Pour une somme inférieure à 300 € : le 25 septembre 2020,
  • Pour une somme supérieure à 300 € : prélèvement en 4 fois les 25 septembre, 26 octobre, 26 novembre et 28 décembre.

Le service de correction en ligne sera quant à lui ouvert à compter du 1er août 2020 et restera accessible jusqu’à la mi-décembre 2020. En cas d’oubli ou d’erreur constatée sur l’avis d’imposition, les contribuables pourront ainsi corriger leur déclaration et bénéficier d’une diminution du montant de l’impôt… ou d’une augmentation de ce dernier !

Si le montant de l’IR baisse suite à ces corrections effectuées, un nouvel avis d’imposition corrigé sera envoyé au contribuable concerné, et le trop-perçu lui sera remboursé s’il l’a déjà payé. Sinon, il devra s’acquitter du montant indiqué sous la mention « montant de votre impôt net ».

Avis d’imposition : quelle utilité ?

La déclaration de revenus est une procédure obligatoire pour les contribuables français. L’avis d’impôt sur le revenu est en quelque sorte un récapitulatif et une preuve de votre démarche de déclaration, puisqu’il justifie du montant des revenus que vous avez déclaré à l’administration fiscale.

L’avis d’impôt est un document officiel nécessaire pour certaines démarches administratives :

  • Caisses d’allocations familiales,
  • Demande de bourse étudiante,
  • Préfecture de police,
  • Banque…

Les éléments présents sur un avis d’imposition ont également leur importance ! Au même titre qu’un papier d’identité, il permet de justifier et de prouver certaines informations personnelles. On trouve notamment :

  • Le montant de l’ensemble des revenus déclarés,
  • Le quotient familial et son nombre de parts,
  • Le revenu fiscal de référence (RFR),
  • Les dates de mise en recouvrement et de limite de paiement,
  • Le montant total de l’impôt payé,
  • Le décompte du montant restant à régler après déduction des retenues à la source ainsi que les acomptes contemporains mensuels ou trimestriels (si les revenus sont sans tiers collecteur),
  • Les coordonnées des différents services gestionnaires.