Le blog de Tacotax

Prenez les meilleures décisions pour votre argent

17 Mars 2020

Déclaration d’impôts 2020 : l’année du changement

C’est l’année du changement ! Le printemps 2020 verra ouvrir le service de télédéclaration et avec lui bourgeonneront pleins de nouveautés. C’est une petite révolution qui attend la déclaration d’impôts 2020. De l’option “zéro papier” à la fin de la déclaration, ne manquez rien d’une année qui annonce un grand tournant pour vos habitudes. A vos stylos, c’est le moment de prendre des notes. Suivez le guide ! 

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.Simulation gratuite

Déclaration d’impôts 2020 : c’est la fin ?

On vous l’a dit et redit, ce n’est pas parce que l’impôt sur le revenu est désormais prélevé à la source que la déclaration d’impôts est devenue dispensable. Ce ne sera peut-être plus le cas … En effet, le changement de mode de recouvrement pourrait bien permettre à certains contribuables (12 millions) de ne plus être obligés de déclarer leurs impôts. C’est un des projets phare de la loi de Finances 2020. Qui est concerné ? Comment ça marche ? 

Bon à savoir : les personnes non domiciliées en France, si elles disposent de rentrées d’argent de source française ou d’au moins une habitation dans l’Hexagone, doivent, elles aussi, remplir une déclaration de revenus.

Qui est concerné ? 

L’année 2020 démarre avec son lot de nouveautés, dont certaines pourraient bien bousculer nos habitudes. La traditionnelle déclaration de revenus, celle qui nous angoisse toujours, pourrait bien ne plus être obligatoire pour 12 millions de contribuables. Ne criez pas victoire trop vite, il faudra cocher certaines cases pour pouvoir en bénéficier. Ces conditions, précisé par le gouvernement, seront cumulatives, et devront être remplit par les usagers s’ils souhaitent bénéficier de la déclaration d’impôts automatique. Les voici :  

  1. avoir été taxés en 2019 sur des catégories de revenus pré-remplissables par l’administration uniquement. En clair, si vous percevez des revenus fonciers ou que vous êtes indépendants vous ne pourrez pas bénéficier de la déclaration automatique.
  2. ne pas avoir porté à la connaissance du fisc de changement d’adresse ou de situation de famille pour 2019 
  3. pas de création d’acompte de prélèvement à la source en 2019 
  4. ne pas faire partie des contribuables dont la situation professionnelle nécessite des informations spécifiques à cause de leur situation fiscale particulière. C’est le cas, par exemple, des journalistes, des assistants maternels ou encore des non-résidents…

Bref, il ne faut pas avoir de situation fiscale trop complexe ou avoir réaliser des changements en tout genre en 2019. 

D’ailleurs, si vous êtes concerné par ce nouveau dispositif et que vous continuez de déclarer vos revenu via le formulaire papier, l’Administration vous enverra une communication spécifique à compter de fin mars, par mail ou par courrier. Vous serez donc prévenu en temps et en heure. 

Déclaration d’impôts 2020 : quand déclarer ?

La déclaration en ligne gagne du terrain, vous l’avez sans doute remarquer. Avec la simplification des processus de déclaration, une plateforme en ligne plus intuitive et facile à comprendre, nous n’avons plus vraiment de raison d’utiliser les formulaire papier. Ca tombe bien, la déclaration en ligne est désormais obligatoire. Mieux encore, celles et ceux qui déclarent leurs revenus sur Internet bénéficient d’un délai supplémentaire. Cependant, le fisc permet encore à certains contribuables de remplir une déclaration de revenus papier. Les personnes suivantes auront jusqu’au 14 mai pour le faire :

  • Ceux dont la résidence principale n’est pas équipée d’un accès à Internet
  • Ceux qui vivent dans une zone  » blanche ». Jusqu’en 2024 uniquement
  • Ceux qui ne savent pas se servir d’Internet même s’ils disposent d’une connexion dans leur résidence principale
  • Ceux qui déclarent leurs revenus pour la première fois cette année et qui n’ont pas encore reçu leurs identifiants afin d’effectuer leur déclaration d’impôts en ligne.

Comment prouver tous les cas cités ci-dessus ? L’Administration part du principe que le fait d’envoyer sa déclaration papier équivaut à un engagement sur l’honneur : vous n’êtes pas en capacité de le faire en ligne. 

Passons à présent à la grande majorité des contribuables : ceux qui déclarent en ligne. Pour eux, les délais sont beaucoup plus souples mais sont différents en fonction de leur numéro de département de rédidence. Les dates limites pour déclarer ses revenus en ligne en 2020 sont les suivantes :

  • du 01 au 19 et non-résidents (zone 1) : mardi 19 mai à minuit
  • du 20 au 49 (zone 2) : mardi 26 mai à minuit
  • du 50 au 974/976 (zone 3) : jeudi 2 juin à minuit.
Bon à savoir : Le montant des dons versés par les particuliers pour la conservation et la restauration de Notre-Dame de Paris doivent être déclarés case 7UE.

A lire également : L’administration sort son rétro planning 

Déclaration d’impôts 2020 : que devez-vous déclarer ? 

Parmi les revenus à mentionner dans sa déclaration fiscale, il y a bien sûr ceux qui composent le salaire imposable, c’est-à-dire :

  1. la rémunération fixe + majoration en cas d’heures supplémentaires versées par l’employeur
  2. les éléments dits « accessoires du salaire » : 13e mois, prime d’ancienneté… 

Mais il y a aussi d’autres revenus moins ordinaires qu’il faudra déclarer :

  • les allocations perçues en cas de chômage ou de préretraite 
  • les pensions 
  • les rentes viagères, 
  • les revenus des valeurs et capitaux mobiliers, 
  • les plus-values et gains divers, 
  • les revenus fonciers, 
  • les revenus des professions non-salariés 
  • les rémunérations de certains dirigeants de sociétés (EARL et EIRL entre autres).  

Attention : les revenus qui font l’objet d’une exonération ne doivent pas être déclarer.

Déclaration d’impôts 2020 : comment déclarer ? 

La déclaration d’impôts en ligne 

La déclaration en ligne rend le processus bien plus simple puisque tout est pré-remplie par l’administration fiscale : 

  • l’état civil, 
  • la situation familiale
  • les salaires et allocations transmis par les employeurs et organismes sociaux.

Tout peut déclarer en ligne, y compris les 20-25 ans jusque-là rattachés au foyer fiscal de leurs parents et qui déclarent leurs revenus pour la première fois en 2020. C’est la beauté de la déclaration en ligne. Il faut cependant suivre certaines étapes pour ne pas se tromper. Pas de panique, elles sont toutes expliquées sur le site impots.gouv.fr. Nous vous les résumons ici:

Première étape : rendez-vous sur le site impots.gouv.fr ou directement depuis l’application mobile Impots.gouv sur votre smartphone ou tablette.

Deuxième étape : connectez-vous à votre espace Particulier grâce à votre numero fiscal et votre mot de passe. Si vous n’avez pas encore de mot de passe, entrez votre numéro fiscal, votre numéro de télédéclarant et votre revenu fiscal de référence pour en choisir un. 

Troisième étape : vérifiez bien que votre situation de famille, l’adresse et les montants pré-remplis non pas changés. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez directement les corriger.

Quatrième étape : renseignez les autres revenus, les charges et les réductions ou crédits d’impôt auxquels vous êtes éligible. Une fois tout cela fait, l’Administration vous enverra un accusé de réception ainsi qu’un mail de confirmation. Vous aurez la possibilité de la modifier autant de fois que vous le souhaitez…  jusqu’à la date limite de déclaration (voir ci-dessus).

La déclaration d’impôts « papier »

La déclaration « papier » est elle aussi pré-remplie. Les étapes à suivre sont sensiblement similaire, il faudra être attentif, et bien relire votre déclaration d’impôts pour ne rien oublier et surtout pour ne pas vous tromper. 

Première étape : vérifiez bien que les informations indiquées soient justes. Si ce n’est pas le cas corrigez-les dans les cases blanches prévues à cet effet.

Deuxième étape : si vous avez d’autres revenus, charges ou réductions d’impôt à déclarer, il faudra bien les renseignez. Le plus important dans cette étape sera de ne pas se tromper de case  :

  1. les investissements locatifs en Pinel : formulaire n°2042 C
  2. les revenus fonciers : formulaire n°2044
  3. les revenus non salariaux : formulaire n°2042-C-PRO
  4. les plus-values mobilières : formulaire n°2074
  5. les revenus perçus à l’étranger : formulaire n°2047.

Troisième étape : signez votre déclaration et retournez-là au centre des finances publiques dont l’adresse est indiquée en page 1 de l’imprimé reçu, avant la date limite de dépôt (voir ci-dessus).

Déclarer avec Tacotax

Déclarer ses impôts et payer moins d’impôts dans le même temps. Tacotax vous permet de faire les deux à la fois. Plus obliger de passer par impots.gouv.fr cette année pour déclarer. Tacotax vous accompagne de A à Z pour pour payer l’impôt juste. Partenaire de l’EDI aux téléprocédures mises en oeuvres par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP), Tacotax est avant tout un gage de confiance. C’est aussi un avantage lorsqu’on ne maîtrise pas tous les formulaires fiscaux. Simplicité, rapidité, fluidité, le tout accompagné par des experts. 

Votre déclaration de revenus se fera via des questions facile et claire. Fini les cases spécifiques, 7ED ou 6DD comme c’est le cas pour la déclaration papier. Vous n’aurez qu’à répondre à des questions telles que :

  • le nombre de personnes à charge
  • votre situation : célibataire, marié(e), pacsé(e), étudiant(e), chômage, retraite
  • vos revenus nets par mois
  • si vous êtes propriétaire, locataire, hébergé(e) gratuitement

Ces questions permettent à l’algorithme de TacoTax de calculer vos impôts et de vous aider à ne pas oublier de déclarer certains revenus éligibles à une réduction d’impôts ! Alors n’hésitez plus !

Déclarer pour la première fois

Si vous avez 18 ans ou plus vous devrez remplir une déclaration de revenus en 2020 si :

  • vous n’êtes plus rattaché au foyer fiscal de vos parents
  • vous avez travaillé en 2019