Le blog de Tacotax

Prenez les meilleures décisions pour votre argent

22 Janvier 2020

7 Choses À Faire En 2020 Pour Votre Argent

C’est le mois de janvier ; l’occasion de repenser nos habitudes financières. 2020 s’annonce être une année riche en nouveautés financières et fiscales. Baisse du barème de l’impôt, refonte de l’épargne retraite, suppression de certaines… Des changements positifs pour la plupart, à condition d’adopter les bons gestes et de se débarrasser des mauvaises pratiques. Voici les bonnes résolutions financières à prendre dès le mois de janvier pour booster ses finances personnelles en 2020.

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.Simulation gratuite

1. Fermer votre Livret A

Le placement préféré des Français caracole en tête des produits d’épargne, loin devant l’assurance-vie et les liquidités. Sur la forme, ça se comprend : épargne disponible, entièrement défiscalisée, plafond élevé, etc. Mais côté rendement, c’est le calme plat. Pis, en 2020, ce sera la chute libre. Le gouvernement a annoncé que le taux du Livret A, gelé à 0,75 % depuis 2016, va descendre à 0,50 % dès le mois de février. Même pas de quoi pallier l’inflation alors qu’on parle de plus de 300 milliards d’euros d’encours. « L’argent qui dort » est donc loin de se réveiller. Mais alors, que faire de son argent ?

Où placer l’encours de mon Livret A en 2020 ?

Tout dépend du niveau de risques que vous êtes prêt à prendre.

Profil prudent ? Misez sur :

  • le Livret d’Épargne Populaire (LEP), cousin du Livret A, auquel 40 % des ménages français sont éligibles, actuellement au taux de 1,25%, il passera à 1 % en février 2020.
  • l’assurance vie en fonds euros. En période de crise, rien ne vaut un bon couteau suisse. Mieux rémunérée, plus sécurisée, l’assurance vie reste un investissement sûr, qui répond à de multiples objectifs. Attention cependant à la baisse des rendements ;
  • le Plan Épargne-Logement (PEL) affiche un taux brut de 1 % en 2020, c’est mieux que le Livret A, mais l’objectif n’est pas le même. Là où le livret A sert à se constituer une réserve d’argent disponible, le PEL est ouvert en vue de financer un projet immobilier.

Le goût du risque ? Vous pouvez essayer :

  • l’investissement dans une SCPI. Les sociétés de gestion immobilière ont enregistré des rendements sans précédent en 2019. Un excellent moyen de placer son argent en 2020. Cerise sur le gâteau : si vous optez pour une SCPI fiscale (Pinel, Malraux, etc.), vous pouvez bénéficier en plus d’une réduction d’impôt ;
  • l’assurance vie en unités de compte ;
  • les actions ;

2. Troquer votre PERP, Madelin, Préfon contre un PER

Lancé en octobre 2019, le Plan Epargne Retraite (PER) est la version 2.0 de l’épargne retraite. Exit donc les complexes et vieillissants contrats Madelin, PERP, PERCO, articles 83. Place au PER : une enveloppe fiscale unique qui conserve les avantages fiscaux de ses prédécesseurs, avec en plus une possibilité de sortie en capital.

Un produit particulièrement intéressant si vous êtes imposé à plus de 30 % (41 %, 45 %, etc.). En dessous, le PER reste un bon placement, à condition d’y réfléchir à plusieurs fois avant d’opter pour la déductibilité des versements volontaires.

3. Mettez à jour votre taux de prélèvement à la source

Si ce n’est pas déjà fait, pour bénéficier de la baisse d’impôt à 11 % en 2020, vous devez impérativement être à jour dans votre imposition. Cela vaut également pour votre mariage, Pacs, adoption, naissance, etc., et tout autre événement de nature à impacter les finances de votre foyer en 2020.

4. Renégociez vos crédits

À la mi-janvier, les comparateurs affichaient des taux exceptionnellement bas :

  • 1,10 % sur 15 ans,
  • 1,26 sur 20 ans,
  • 1,49 % sur 25 ans (en moyenne).

Le plus bas historique du marché de l’emprunt semble bien parti pour durer en 2020. Si vous avez déjà amorcé une procédure pour renégocier votre crédit immobilier en 2019, c’est le moment de la faire aboutir. Mais rappelez-vous que pour réussir, l’opération doit être (presque) aussi avantageuse pour votre prêteur qu’elle ne l’est pour vous.

5. Réduisez vos frais bancaires

La nouvelle année est souvent l’occasion de faire le point sur votre situation avec votre banquier, et d’en profiter pour mettre sur table tous ces frais que vous payez en trop ou trop cher : tenue de compte, commissions sur les transactions par carte, autorisation de découvert, assurance, etc. Et, pourquoi pas, de changer de banque ?

6. Investissez dans la pierre papier

Nous en parlions plus haut : les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) s’imposent comme l’un des placements phares de l’année 2020. Ces véhicules financiers gèrent des parcs immobiliers (bureaux, centres commerciaux, crèches, etc.) dans lesquels les particuliers peuvent investir en achetant des parts. Avantage : les tickets d’entrée restent très accessibles (les premiers démarrent aux alentours de 200 € la part).

Le point fort des SCPI reste leur indépendance vis-à-vis des marchés financiers. En effet, les revenus tirés de ce placement (les loyers) sont uniquement corrélés au marché immobilier (location et vente). Si, comme la plupart des placements, la pierre papier enregistre des baisses de rendement ces dernières années, elle reste à l’abri des écueils boursiers, contrairement aux actions notamment.

7. Microentreprise : repensez votre imposition

Vous êtes micro-entrepreneur ? Vous louez un bien immobilier sous le statut LMNP ? Les plafonds des régimes micro-BIC et micro-BNC ont été revus à la hausse en 2020.

De 70 000 € de recettes annuelles (HT), ils passent à 72 500 € pour les prestations de service, et à 176 500 € pour les activités de commerce et de fourniture de logement (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes ruraux, meublés de tourisme) contre 170 000 € l’année dernière.