Le blog de Tacotax

Prenez les meilleures décisions pour votre argent

4 Décembre 2019

Grève du 5 décembre: prévisions de trafic d’un jeudi noir

Les syndicats grondent, Matignon a reçu les partenaires sociaux la semaine dernière et la grève massive du 5 décembre est à nos portes. C’est le moment de faire le point. Quels secteurs feront la grève ? Quel sera l’état du trafic demain ? Tour d’horizon d’une journée qui s’annonce mouvementée.

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.

Simulation gratuite

Dans les transports la grève sera fatale

Le souvenir des grèves de 2018 et plus récemment de la grève du 13 décembre nous fait craindre le pire. Le mouvement contre la réforme des retraites va faire du bruit. Les trois syndicats représentatifs de la RATP appellent de nouveau à cesser le travail. Ce sera « une très grosse journée », a déjà prévenu la CGT, qui table sur une reconduction du mouvement le lendemain. Mais ça ne s’arrête pas là. La SNCF a également appelé à une grève illimitée. Un désir partagé par CGT-Cheminots, Unsa ferroviaire et SUD-Rail. Cette union syndicale a rapidement été rejoint par la CFDT-Cheminots, qui a déposé un préavis de grève reconductible. 

De leur côté, la CGT et FO appellent à une grève illimitée dans le transport urbain et routier de voyageurs, de marchandises, de fonds. Un appel qui concerne également les ambulanciers, déménageurs ou les taxis.

Idem pour les personnels au sol d’Air France qui sont également appelés à suivre le mouvement par trois syndicats (FO, CGT et SUD).  Du côté des pilotes et des personnels navigants, en revanche, le mouvement ne devrait pas avoir d’impact significatif. Quant aux contrôleurs aériens, seul l’USAC-CGT, appelle à la grève.

Dans l’énergie

Le mouvement sera particulièrement virulent chez EDF puisque les trois principaux syndicats du secteur ont appelé à la grève : la CGT, FO et l’alliance CFE-CGC-Unsa. La CGT ne s’arrête pas là, puisqu’elle appelle également à des « baisses de production d’électricité, des coupures en énergie des bâtiments publics d’État (hors lieux de santé) » ainsi que dans des entreprises de la branche, et à l’inverse à remettre le courant chez les particuliers où il aurait été « injustement coupé ». Un appel à cesser le travail a enfin été lancé dans sept raffineries françaises, a fait savoir la CGT Chimie, qui n’exclut pas des arrêts de production.

Dans la fonction publique

La Fédération syndicale unitaire (FSU) appelle l’ensemble des fonctionnaires à la grève. Mais chaque branche ne sera pas impactée de la même manière. Dans l’Éducation nationale, le SNES-FSU, SUD-Education et l’Unsa Éducation ont appelé les professeurs à débrayer, imités par d’autres syndicats minoritaires. 7 enseignants sur 10 devraient répondre à l’appel, selon la FSU.

Du côté des hôpitaux, les médecins urgentistes, en grève depuis plusieurs semaines, devraient logiquement être mobilisés. Tandis que le syndicat national des infirmiers a appelé ses membres à suivre le mouvement. Également  en grève depuis plusieurs mois, les pompiers devraient répondre favorablement à l’appel, exerçant tout de même un service minimum. Tout comme les policiers, puisque l’Unsa-Police et le syndicat Alliance ont appelé à ne répondre qu’aux appels d’urgence.

Dans les autres secteurs

Afin de défendre leur « régime autonome », les avocats sont appelés à la grève par le Conseil national des barreaux, dans le cadre d’une journée « justice morte ». Le Syndicat de la magistrature et le Syndicat des avocats de France, tous deux classés à gauche, se sont joints à l’appel. Les éboueurs vont également s’en mêler, puisque les personnels des régies privées ou publiques chargées de la collecte des ordures ménagères devraient être fortement mobilisés. D’importants mouvements sont déjà prévus à Marseille et Montpellier notamment, selon la CGT des services publics.

Avant de se quitter, un point sur le trafic du 5 décembre

SNCF : un transilien sur 10 et trafic « quasi nul » pour les Intercités

Même la SNCF admet qu’un tel mouvement n’a pas été vu depuis bien longtemps… depuis 1995 pour être précis. Le trafic s’en ressentira fortement. Les usagers pourront compter sur 1 Transilien sur 10 en moyenne, 1 TER sur 5, 1 TGV sur 10 et 1 Intercités sur 10. Le trafic international sera « très perturbé », selon l’entreprise ferroviaire.

Voir l'image sur Twitter

Côté Transilien

  • Les lignes A, C, D et E : entre 1 et 4 trains par heure en heures de pointe.
  • La ligne B nord desservant l’aéroport de Roissy : 4 trains par heure en heures de pointe et deux en heures creuses.
  • Les lignes R, U et K : aucun Transilien ne circulera
Bon à savoir : sur la ligne K il y aura des bus de substitution de et vers Mitry et Roissy.

Côté région

3 % des trains seulement circuleront, mais la SNCF mettra en place, partout où elle le peut, des bus de substitution. « 23 % des liaisons habituelles seront ainsi assurées, mais pas avec la même capacité », selon Agnès Ogier, la directrice de la communication de la SNCF.

Pour les Intercités, « le trafic sera quasi nul », précise la SNCF, avec seulement.

Le trafic international sera également très perturbé :

  • 1 Eurostar sur 2,
  • 2 Thalys sur 3 (vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne),
  • un unique aller-retour pour les Lyria (vers la Suisse) et la liaison France-Espagne
  • aucune circulation entre la France et l’Italie et la France et l’Allemagne.

À la RATP, 11 lignes de métro subiront la grève 

Pour les Parisiens, la journée du 5 décembre sera loin de passer inaperçue et perturbera le quotidien de très nombreux travailleurs. La RATP a annoncé ses prévisions de trafic.

  • Les lignes 1 et 14 (automatisées) fonctionneront normalement, mais gare à la forte affluence en heure de pointe
  • Les lignes 4 et 7 circuleront normalement, mais uniquement en heure de pointe de 6 h 30 à 9 h 30 et de 17 h à 20 h, elles seront donc très vite saturées. 1 train sur 3 sur la ligne 4 et 1 sur 4 sur les lignes 7
  • La ligne 9 ne fonctionnera qu’entre les stations Nation et Mairie de Montreuil
  • Les lignes 2, 3, 3 bis, 5, 6, 7bis, 8, 10, 11, 12 et 13 seront quant à elles complètement fermées.
  • Du côté du tramway, 1 sur 2 et 1 sur 3 circuleront, selon les lignes.
  • Pour les bus, le réseau sera assuré partiellement avec seulement 1 bus sur 3.

Voir l'image sur Twitter

Et les RER… 

Ligne RER Affluence Axe/Branche Commentaire
RER A 3 trains par heure aux heures de pointe Cergy et Poissy Interconnexion assurée à Nanterre Université
RER B 1 train sur 5 toute la journée Partie Nord Changement à Gare du Nord
RER C 2 trains par heure aux heures de pointe Brétigny Autres branches non desservies.
RER D 4 trains par heure aux heures de pointe Villiers-le-Bel Changement à Gare du Nord et à Gare de Lyon.
RER D 2 trains par heure aux heures de pointe Corbeil et Melun Changement à Gare du Nord et à Gare de Lyon.
RER E 2 trains par heure aux heures de pointe Paris Est et Chelles-Gournay Branche Tournan non desservie.

Des vols Air France et EasyJet annulés

Dans le ciel, la situation ne sera pas meilleure. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) estime que 20 % des vols seront annulés jeudi. Air France a ainsi indiqué qu’elle allait annuler 30 % de ses vols intérieurs et 15 % de ses vols moyen-courriers.

Transavia France n’a annoncé aucun changement, contrairement à EasyJet qui a annulé pas moins de 233 vols intérieurs et moyen-courriers.

Des transports très perturbés en province aussi

La province ne sera pas en reste, puisqu’on attend de fortes perturbations de la SNCF ou d’Air France :

  • À Bordeaux : seulement trois lignes de tram circuleront uniquement de 6 h 30 à 20 h 30, et une quarantaine de lignes de bus ne circuleront pas du tout.
  • À Lille : la ligne 2 sera à l’arrêt.
  • À Strasbourg : huit lignes de bus et quatre lignes de tramway ne fonctionneront pas du tout
  • À Marseille, Nice et Rennes : le métro sera aussi très perturbé
  • À Toulouse : 40 % à 60 % des bus seront assurés.