Le blog de Tacotax

Prenez les meilleures décisions pour votre argent

3 Octobre 2019

Taxe d’habitation 2019 : les premiers avis arrivent aujourd’hui

Jeudi 3 octobre 2019 marque le début de la période d’envoi des avis de taxe d’habitation aux contribuables français. Pour rappel, cet impôt, appelé à disparaître, diminue progressivement depuis l’année dernière : 30% en 2018, puis 65% en 2019 mais tout le monde n’est pas concerné. On vous explique pourquoi.

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.

Simulation gratuite

Avis d’imposition 2019 : ça commence ce jeudi

C’est ainsi chaque année : les avis d’imposition sont envoyés dans le courant du mois d’octobre, et doivent être acquittés avant la mi-novembre. 2019 n’échappe pas à la règle. La seule différence, c’est que depuis quelques années, les contribuables qui déclarent et payent leurs impôts en ligne bénéficient d’un délai supplémentaire de 5 jours pour les payer. Un geste de l’administration fiscale, qui cherche à encourager ce mode de paiement, plus rapide et sécurisé.

Jeudi 3 octobre, de nombreux contribuables ont d’ores et déjà reçu leur avis d’imposition 2019. Si c’est votre cas, vous le saurez en vous rendant votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr. Dans votre Tableau de Bord, vous trouverez cet avis en PDF dans l’onglet « Mes événements ».

Combien allons-nous payer de taxe d’habitation en 2019 ?

C’est LA question. Depuis l’annonce de la suppression de la taxe d’habitation en 2018, les contribuables se demandent pour combien de temps ils vont devoir continuer à la payer. Ce qui est certain, c’est que 80% des foyers vont bénéficier du 2e dégrèvement de 65% en 2019.

Bon à savoir : si vous êtes éligibles à la réduction de 65%, la DGFIP vous le signalera par un mail intitulé « Lettre du ministre de l’Action et des Comptes publics« .

Mais qu’est-ce qui ouvre droit à la réduction ? Pour rappel, le calcul de la taxe d’habitation repose sur deux critères :

  • la valeur locative cadastrale du logement (niveau hypothétique du loyer) ;
  • le taux voté par les collectivités locales.

Or, aucune de ces valeurs n’intervient dans l’application de la réduction. Celle-ci est déterminée par le revenu fiscal de référence du foyer. Cet indice correspond au montant net de vos revenus et plus-values imposables, plus les revenus exonérés et abattements.

Si celui-ci ne dépasse pas un certain seuil (en fonction du nombre de parts du foyer fiscal), le dégrèvement s’applique. Ces plafonds sont fixés à :

  • 27 432 € pour une personne seule ;
  • 35 560 € pour une personne seule avec un enfant ;
  • 43 688 € pour un couple ;
  • 49 784 € pour un couple avec un enfant.

Le gain moyen est estimé à 360 € en 2019. En 2023, il devrait atteindre 723 € par an et par foyer.

Calendrier de suppression de la taxe d’habitation

  • 2018 : lancement du projet de suppression de taxe d’habitation pour tous les Français. Un premier dégrèvement de 30% est appliqué pour 80% des Français les plus modestes
  • 2019 : la réforme se poursuit pour 80% des Français les plus modestes, avec une nouvelle réduction de 65% cette fois.
  • 2020 : les 80% des Français les plus modestes sont entièrement exonérés de taxe d’habitation.
  • 2021 : c’est au tour des 20% des Français les plus aisés, qui bénéficient d’un premier abattement de taxe d’un tiers de son montant.
  • 2022 : l’abattement passe deux tiers pour les 20% de Français les plus aisés
  • 2023 : la taxe d’habitation sur les résidences principales est définitivement supprimée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus