Le blog de Tacotax

Prenez les meilleures décisions pour votre argent

25 Mars 2019

Frais bancaires et chèque énergie: les bonnes nouvelles du lundi

De bonnes nouvelles en ce lundi 25 mars: baisse des frais bancaires et chèques énergie

On commence la semaine en douceur avec deux bonnes nouvelles ce lundi. On commence par la baisse des frais bancaires après des années d’inflation, qui réjouira bon nombre d’usagers. Puis, c’est au tour du chèque énergie de faire son apparition. En effet, c’est aujourd’hui que les ménages recevront le fameux chèque énergie, qui aidera les foyers les plus modestes à payer  leurs factures de gaz et d’électricité. 

1. Légère baisse des frais bancaires en 2019

Enfin ! Après trois années de hausse, les frais bancaires sont finalement à la baisse. Selon l’étude Panorabanques le coût moyen des services bancaires a diminué de 2.20 euros par rapport à 2018. Ce n’est sans doute pas grand chose mais cette baisse marque une rupture.

Une baisse qui fait suite aux invectives du gouvernement

C’est le Parisien-Aujourd’hui en France qui nous a dévoilé ce matin le rapport annuel du comparateur en ligne Panorabanques.

Alors qu’un client dépensait, en moyenne, 217,30 euros en frais bancaires l’année dernière, il n’en payera en 2019 plus que 215,10 euros. Une facture totale qui couvre les coûts de carte bancaire (43,40 euros), de dépassements de découvert (72,50 euros) et, pour le reste, des frais liés à l’utilisation normale d’un compte (frais de tenue de compte, retraits dans des distributeurs de billets appartenant à des établissements concurrents, etc.).

Cette baisse est due notamment aux appels répétés du gouvernement aux banques, ces derniers mois. En effet, le gouvernement avait convoqué les institutions financières fin 2018 alors que la crise des gilets jaunes battait son plein. Il leur avait demandé de revoir leur copie. Un peu plus tard, le 11 décembre, elles avaient accepté, au cours d’une réunion à l’Elysée, de geler leurs tarifs en 2019.

Une concurrence rude

Les paroles de l’exécutif ne sont pas l’unique raison de cette baisse providentielle. « L’environnement concurrentiel est de plus en plus fort, avec la montée en puissance des banques en ligne et celle des néobanques« , signale la directrice générale de Panorabanques, Laure Prenat, au Parisien. De plus, elle souligne également que plusieurs établissements financiers ont décidé d’abandonner la facturation de l’accès à un compte bancaire en ligne, même si 14 d’entre eux ont fait le choix de la maintenir.

Alors certes, 2.20 euros, ce n’est pas énorme mais ça marque tout de même une rupture. Car, ces trois dernières années, on parlait plutôt de hausse du coût de la banque.  » Ce retournement n’est pas vraiment une surprise. Déjà, l’année dernière, les augmentations étaient limitées à 0,25 %. Et, en plus, les banques avaient annoncé un blocage général des tarifs au début de l’année 2019 « , rappelle Laure Prenat.

Cependant, ces 2.20 euros ne suffiront pas à effacer les hausses successives de ces dernières années. Dans son étude de l’an dernier, Panorabanques pointait que les seuls frais de tenue de compte  avaient été multipliés par trois entre 2013 et 2018, passant de 6,60 euros à 18,50 euros.

2. Les “chèques énergie” envoyés dès aujourd’hui à 5.8 millions de foyers

Une deuxième bonne nouvelle pour ce lundi 25 mars 2019! En effet, aujourd’hui ce sont 5.8 millions de foyers qui vont commencer à recevoir leur « chèques énergie ». Ces envois s’étaleront sur un mois.

Un dispositif qui aide les ménages modestes

Ce dispositif coup de pouce a été mis en place afin d’aider les ménages les plus modestes à payer leur facture énergétique. Simple et efficace il ne nécessite aucune démarche préalable. Le chèque énergie peut valoir jusqu’à 277 euros pas foyer. Une aide considérable pour ceux qui en ont véritablement besoin.

Comment ça marche ? Pour le percevoir il faut gagner moins de 10 700 euros par an pour une personne seule, et moins de 16 000 euros pour un couple.  Si vous avez un doute, vous pouvez vérifier votre éligibilité en vous rendant sur le site chequeenergie.gouv.fr, tout simplement.

À quoi sert-il ? C’est à vous de décider :

  • Vous pouvez l’envoyer à votre fournisseur de gaz ou d’électricité et son montant sera déduit de votre facture.
  • Vous pouvez également acheter du bois ou du fioul.
  • Mais ce n’est pas tout, vous pouvez également l’utiliser pour financer des travaux. Bien entendu, ces travaux doivent avoir pour but d’améliorer la consommation d’énergie de votre domicile. Sachez d’ailleurs que si les travaux interviennent après la date de fin de validité de votre chèque, vous pouvez convertir votre chèque énergie en « chèque travaux » de la même valeur. Il sera alors valable pendant deux années supplémentaires.

Le chèque énergie est donc un vrai plus pour réaliser vos travaux ou simplement payer vos factures énergie.