1. Accueil

  2. Argent : 7 astuces pour en gagner que vous ignorez peut-être

Actualités5 juillet 2018

Argent : 7 astuces pour en gagner que vous ignorez peut-être

lemonade argent

Si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue fortement. Même avec un travail à plein temps bien rémunéré, rares sont les individus qui disent non à quelques revenus supplémentaires. Pour celles et ceux qui n’aiment ni le baby-sitting ni louer leur appartement à des inconnu(e)s, TacoTax présente 7 astuces pour se faire un « pognon de dingue » facilement et en toute légalité.

Faire table d’hôte avec Eatwith

Il y a l’option Airbnb, qui marche très bien, mais qui ne convient pas à tout le monde. C’est rentable certes, mais c’est tout une organisation : poster une annonce, faire un calendrier, gérer les demandes des hôtes, les accueillir, faire le ménage, changer les draps, pouvoir réagir en cas d’imprévu, récupérer ses clefs, etc.

Sans aller jusqu’à proposer le gîte et le couvert, vous pouvez toujours vous cantonner au second avec Eatwith (anciennement VizEat). Créée en 2013, Eatwith est une plateforme dont le business-model est calqué sur celui d’Airbnb : elle met en contact des particuliers qui proposent de recevoir des invités à leur table avec des particuliers qui souhaitent partager un repas dans un lieu géographique donné. En bref, vous êtes payé(e) pour recevoir des gens à dîner.

Pas besoin d’être Gordon Ramsay (mais c’est une belle plus-value…) pour pouvoir recevoir du monde. Si vous aimez cuisiner et avez l’espace suffisant, vous pouvez vous inscrire et commencez à organiser des repas chez vous. Vous avez un ou des plats préférés ? Faites en votre atout ! Les voyageurs aiment les repas à thème. L’idée n’est pas de rivaliser avec Le Meurice, mais d’offrir un moment spécial à vos convives. La plateforme mise avant tout sur la convivialité. Certains hôtes proposent également de donner des cours de cuisine.

Au moment de fixer vos tarifs, faites preuve d’honnêteté : personne ne va payer 35€ pour venir manger une omelette aux lardons et une Danette. Si vous avez beaucoup d’espace chez vous mais que vous n’aimez pas cuisiner ni recevoir, cette astuce n’est pas pour vous. La suivante en revanche, si.

Aidez quelqu’un à déménager

L’été est là. Les gens partent en vacances, il y a la coupe du Monde… mais c’est également la période de pointe pour les déménagements. L’année scolaire / universitaire est terminée, les congés payés sont là ; la période juin-septembre connaît généralement un trafic exceptionnel en déménagements. Les entreprises de déménageurs et de location de véhicules utilitaires le savent bien et ajustent leurs tarifs à la hausse…

De plus en plus de particuliers se tournent vers l’économie collaborative pour déménager à moindres frais. C’est le moment où jamais de rentabiliser votre abonnement chez NeoNess : les sites de déménagement entre particuliers fleurissent sur le Net. Sur MyDemenageur, Jemoove, Jemepropose, etc, les demandes abondent. Même si vous n’avez pas la carrure d’un Sylvester Stallone, une paire de bras supplémentaire est toujours la bienvenue.

Louez vos objets

Vous possédez un appareil à raclette ? Une perceuse à colonne ? Une machine à coudre ? À moins d’être un inconditionnel du fromage fondu, il y a fort à parier que vous ne sortez pas votre appareil à raclette tous les jours. Si vous ne vous en servez pas, pourquoi ne pas en faire profiter les autres, moyennant quelques deniers ?

Sur Zilok ou Sharinplace, tout se loue ou presque. Il vous suffit de poster une annonce pour un objet (avec photo et description) et de fixer un prix. Cela ne vous permettra pas d’acheter un manoir en Cornouailles mais en louant plusieurs objets par mois, vous pouvez couvrir certaines dépenses mensuelles (électricité, Internet, téléphone, etc).

Gagner de l’argent avec les paris en ligne

Nous en parlions dans cet article. Les évènements sportifs comme la Coupe du Monde sont l’occasion pour certains de s’octroyer un petit revenu de plus grâce aux cotations. Si vous êtes débutants, commencez petit avec les matchs de foot (les pronostics sont plus faciles à trouver) et pariez de petites sommes.

Transformez votre cave / grenier en espace de stockage

Un espace vide chez vous ? En attendant d’avoir le budget pour en faire une pièce supplémentaire, louez-le. Grâce aux plateformes de services entre particuliers, il est désormais possible de mettre en location son grenier, sa cave ou sa dépendance aux particuliers qui cherchent à stocker : c’est le costockage, et c’est doublement gagnant.

Pour vous, c’est une source de revenus supplémentaire, qui plus est pas contraignante. Pour votre locataire, c’est un espace de stockage à disposition pas trop loin de chez lui (c’est le premier critère de recherche des utilisateurs de ces plateformes) et des tarifs avantageux par rapport à ceux pratiqués par les entreprises de garde-meubles.

Selon une étude, vous pouvez louer jusqu’à 4 à 7 euros par mois et par m2 en province. Fidèle à ses habitudes, Paris est plus cher que le reste de la France : jusqu’à 9€ par mois et par m2. Parmi les plateformes les plus fiables, on trouve Costocke et Ouistock.

Devenir livreur d’un jour

Le « crowdshipping » ça vous dit quelque chose ? C’est un des derniers nés de l’économie collaborative : la livraison de colis à des inconnus par des inconnus. Les sites comme Jweby ou You2You sont toujours à la recherche de livreurs. Un excellent moyen de rentabiliser ses déplacements quotidiens. Notamment si vous êtes souvent amené(e) à prendre le train ou à vous déplacer dans la journée.

Ne prenez pas de risque : si vous avez un doute sur un colis, demandez à pouvoir le livrer ouvert.

Jouer les concierges

Vous n’êtes pas fan d’Airbnb mais vos voisins le sont ? Cela peut être rentable pour vous aussi ! Assurer un service de conciergerie et gardiennage pour autrui, c’est précisément ce que propose Welkeys ! Vous vous chargez de remettre les clefs, vérifier l’état du logement après le départ des hôtes, arroser les plantes vertes contre une rémunération.

Pour s’inscrire, c’est gratuit, mais la plateforme voudra voir vos papiers : carte d’identité et extrait de casier vierge sont exigés, ainsi qu’un entretien. Mais avec les vacances d’été, c’est l’occasion d’arrondir grassement les fins de mois et de se constituer un petit réseau de propriétaires réguliers. En effet, un profil bien noté gonflera le nombre de demandes. Vous pourrez être amené(e) à avoir une relation pérenne avec certains logements.