1. Accueil

  2. La période de déclaration de revenus 2018 est lancée !

Actualités19 avril 2018

La période de déclaration de revenus 2018 est lancée !

La camapgne 2018 de déclaration des revenus est lancée

Ça y est, nous y sommes ! Depuis le 12 avril, la campagne de la déclaration des revenus 2017 bat son plein. Période de stress pour certains, simple formalité pour d’autres, l’exercice s’avère d’autant plus mystérieux cette année, à quelques mois de la mise en place du prélèvement à la source. Comment ça se passe pour déclarer ? Quel est le calendrier à respecter ? TacoTax vous dit tout ce qu’il faut savoir…

La déclaration d’impôt en ligne, comment ça se passe ?

Cette année, vous êtes obligé de déclarer vos revenus en ligne si vous remplissez les deux conditions suivantes :

  • – Votre Revenu Fiscal de Référence (RFR) indiqué sur votre avis d’impôt reçu en 2017 (sur vos revenus 2016) est supérieur à 15 000 € ;
  • – Vous avez une connexion internet dans votre résidence principale ;

A compter de 2019, vous devrez, quelle que soit votre situation, déclarer en ligne. Pour effectuer votre déclaration en ligne, vous devez avoir votre numéro fiscal et le mot de passe que vous avez créé sur le site des impôts. Vous pouvez alors déclarer en ligne en vous connectant à votre compte.

Première déclaration de revenus : c’est possible en ligne aussi ?

Vous déclarez vos revenus pour la première fois ? C’est également possible de les déclarer en ligne si vous avez 20 ans ou plus et que vos parents vous rattachaient à leur foyer fiscal en 2017. La Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) a dû vous adresser un courrier avec les identifiants nécessaires pour vous connecter à votre compte sur impots.gouv.fr.

Je ne gagne pas ou peu d’argent : à quoi ça me sert de déclarer ?

En plus d’être un acte important de la vie de chaque citoyen, déclarer vos revenus lorsque vous gagnez peu ou pas d’argent permettra à l’administration fiscale d’établir le fait que vous n’êtes pas imposable.

Mais à quoi ça sert d’être reconnu “non-imposable” vous demandez-vous ? Eh bien, cela vous permet tout simplement de bénéficier de certains allocations et avantages. Par exemple, sous certaines conditions, vous pourriez avoir la bonne surprise de recevoir dans votre boite aux lettres ce que l’on appelle le chèque énergie. Il est envoyé automatiquement par l’administration fiscale. Attribué sous conditions de ressources, il est envoyé une fois par an au domicile de la personne concernée. Il permet de payer des factures pour tout type d’énergie : électricité, gaz… etc.  Pour y avoir droit, vous devez toucher moins de 7 700 € par unité de consommation (UC). Le montant du chèque varie entre 48 € et 227 €. Alors n’hésitez pas, déclarez dans tous les cas parce que si vous ne déclarez pas, vous n’aurez pas de chèque !

Le calendrier de la déclaration d’impôt

Pour cette année, les dates limites pour déclarer sont les suivantes :

  • – 22 mai pour les départements n°01 à 19 et les non-résidents,
  • – 29 mai pour les départements n°20 à 49,
  • – 5 juin pour les départements n°50 à 976.

Quant à ceux qui feront une déclaration papier, la date limite de dépôt est le 17 mai. 

Un droit à l’erreur pour la déclaration en ligne ?

Vous avez déclaré en ligne et vous vous êtes malencontreusement trompé ? Vous pouvez alors modifier votre déclaration de début août à mi-décembre. Il vous suffit, pour cela, de vous rendre à la rubrique « Corriger ma déclaration en ligne de 2018 » sur votre compte impots.gouv.fr.

Le prélèvement à la source : quelles options de taux sont possibles ?

Cette année, après avoir envoyé votre déclaration en ligne, il vous sera proposé de passer immédiatement au prélèvement à la source, en choisissant le type de taux qui s’appliquera à votre cas.

Trois taux s’offrent alors à vous :

  • – Le taux de prélèvement personnalisé : vous acceptez que l’administration fiscale fournisse à votre employeur le taux de prélèvement calculé à partir de l’ensemble de vos revenus, et pas seulement de vos revenus salariaux. Le prélèvement se fait tous les mois directement sur votre fiche de paie de l’impôt sur le revenu que vous devez payer.  Si vous vivez en couple, le taux de prélèvement est le même pour les deux membres du couple.
  • – Le taux individualisé : lorsque dans un couple, il existe des écarts de revenus significatifs, les conjoints peuvent opter pour un taux individualisé pour que chacun se voit appliquer un taux au prorata des revenus qu’il perçoit. Exemple : vous gagnez 2 000 € par mois et votre conjoint en gagne 10 000. Si on vous applique le même barème de l’impôt que lui, vous risquez de ne plus avoir grand-chose qui arrive sur votre compte bancaire. Vous pouvez alors choisir me prélèvement en tenant compte de ce que vous gagnez réellement.
  • – Le taux non personnalisé : vous pouvez opter pour ce taux qui n’est basé que sur vos revenus salariaux. Vous pouvez choisir ce taux si vous ne souhaitez pas que votre employeur ait une idée de la totalité des revenus extra-salariaux que vous percevez. Vous devrez alors verser tous les mois le complément à payer directement à l’administration fiscale.

Si vous êtes indépendant ou que vous percevez des revenus fonciers, vous pouvez opter pour un prélèvement trimestriel d’acomptes. L’administration fiscale calcule des acomptes que vous lui versez tous les trois mois et vous serez en mesure de les faire évoluer en fonction de vos variations de revenus.

Besoin d’aide pour remplir votre déclaration d’impôt ?

TacoTax a mis en place un service en ligne de déclaration de revenus. De manière automatisée en se basant sur un algorithme, notre robot en ligne dans un premier temps, puis nos experts vous aident à déclarer en profitant de tous les avantages fiscaux auxquels vous avez droit. L’objectif est de vous faire gagner du temps, et surtout de l’argent. Nous faisons économiser en moyenne 675 € pour chaque déclaration fiscale que nous traitons.